Télétravail, atout ou désavantage ?

     Le télétravail est une activité professionnelle à distance exercée grâce aux outils de communication, actuellement très répandue au vu de la situation de notre pays. En effet, environ 40% des français ont adoptés le télétravail pendant la crise sanitaire contre 28% en décembre 2019. 

 

Une question reste en suspens, ce mode de travail est-il aussi efficace que la présence au sein de l’entreprise ?

 

Le travail à distance a été mis à l’honneur tout au long du confinement et se poursuit à l’heure actuelle. Ce dispositif permettant d’exercer nos fonctions professionnelles à distances, est très appréciés lors de cette crise sanitaire. En effet, les collaborateurs peuvent continuer leurs activités professionnelles sans mettre leur santé en danger. Atout très important pour eux, car leur santé est protégée et leur revenu reste les mêmes ou quasiment égale aux précédents. 

 

De plus, le salarié n’a pas à subir le stress des transports et  gère son organisation de travail comme il le souhaite, point très important également. Ces différents recours pourraient alors nous faire croire que le télétravail est une révolution et qu’il a été et sera adoptés par tous. 

 

Cependant, malgré de forts avantages, le télétravail reste pour 20% des actifs, une source d’angoisse, amenant à des troubles mentaux voire à une dépression. 

 

En effet, selon une étude réalisée en mai, cet outil de travail amène à 4 grands problèmes majeurs : 

  • Le manque d’enthousiasme et de motivation de la part des employés dans l’avancement de leur mission 
  • Le manque d’intérêt pour les réunions réalisées dorénavant en virtuelle 
  • Le manque de temps libre pour se consacrer à de nouvelles idées 
  • L’isolement, la sensation de se sentir déconnecté de son équipe 

 

De plus, plus de la moitié des employés se déclarent plus utiles aux côtés de leurs collègues sur le terrain que chez. Le fait de ne pas avoir de coupure entre la vie professionnelle et la vie privée telles que le temps de trajet entre le lieu de travail et le domicile dérangent également les employés. 

 

En effet, prenons l’exemple de la société IBM, en effet cette société multinationale américaine présente dans les domaines du matériel informatique, du logiciel et des services informatiques a pratiqué pendant 20 ans le télétravail pour tout arrêté en 2017, mais pour quelles raisons ? 

 

Une des principales explications pour ce changement de mode de travail radicale n’est autre que le manque de créativité et d’attachement de la part des collaborateurs pour leur poste. 

 

De plus, la créativité des échanges à la machine à café ou lors des conversations informelles en fin de réunion disparaisse. La déconnexion sociale pèse alors sur le moral. A l’heure où les collaborateurs veulent du sens dans leur travail, il faut faire attention à ne pas les couper de leur entreprise et de sa dimension sociale.

 

Néanmoins, IBM n’est pas la seule entreprise à avoir pris cette décision, Yahoo ou encore Best Buy ont également sonné la retraite des troupes en open space.

 

     Désigné comme un sentiment d’abandon, une surcharge cognitive ou encore un management toxique aggravé amenant à la perte de repères, la généralisation du télétravail mal préparée augmente les risques psychosociaux des salariés. Le télétravail regroupe alors certains atouts mais reste très limité et très peu appréciés des employés de pratiquant. 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page