Lorsque l’intelligence artificielle libère le potentiel humain

C’est un fait que nul ne contestera : la transition digitale est en marche et transfigure les métiers de demain. 

Les entreprises ne sont pas des entités stoïques qui demeureraient de marbre, inébranlables face à la société qui les entoure. Bien au contraire, l’on observe les groupes les plus emblématiques expérimenter de nouvelles techniques de management des ressources humaines et se doter de technologies toujours plus pointues. 

L’entreprise dispose d’un gouvernail lui permettant de s’adapter aux cours d’eau sur lesquels elle navigue : titanesque paquebot ou voilier fulgurant, elle est encline aux virages, accélérations, ralentissements. Un maître mot : agilité. 

Matière plus ou moins fluide, elle s’inscrit dans son époque, et les femmes et hommes qui la composent participent à définir son cap, à rythmer son allure. 

Dans ce contexte d’innovation permanente, l’équipage lui aussi est amené à évoluer, voire se réinventer. 

À terme, la réelle valeur ajoutée d’un collaborateur sera sa posture.

 

 

Lors d’une conférence donnée dans le cadre de la journée Inno Génération, le philosophe et co-fondateur du Lab RH Boris Sirbey avait eu ces mots : « À terme, la réelle valeur ajoutée d’un collaborateur sera sa posture. Globalement, les entreprises chercheront de moins en moins un savoir technique et de plus en plus un comportement, une curiosité, un esprit critique. » 

Dans une société digitale permettant d’automatiser toutes les tâches pouvant l’être, autrement dit ce que le monde du travail offre de moins stimulant, l’humain pourra se démarquer par ce qui le différencie de la machine : ce sont précisément ses qualités humaines, ses compétences cognitives qui seront au coeur de son métier. 

L’intelligence artificielle a pour but de prendre sur elle les tâches chronophages, afin d’émanciper les collaborateurs. 

Il devient alors essentiel de considérer les femmes et hommes d’une entreprise dans toutes leurs dimensions : compétences techniques, mais aussi savoir-être, posture et aspirations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page