«AI will empower employees.» Retour sur France is AI 2018

            Ces mercredi et jeudi 17 et 18 octobre, xLearn assistait aux journées France is Ai organisées par France Digitale, au sein de la jeune et déjà emblématique Station F, dans le 13ème arrondissement de Paris. 

Tandis que le premier jour, baptisé Technology and Science, s’attaquait au coeur du sujet et s’adressait donc plutôt aux chercheurs et développeurs, le second s’attachait à analyser l’application concrète de l’intelligence artificielle dans notre société. 

Intitulé Applications and Society, cette journée était pensée comme une ouverture sur le monde de la Deep Tech aux différents acteurs qui l’utilisent ou souhaitent l’utiliser au sein de leur entreprise, que celle-ci soit privée ou publique.

Journal de bord d’un édifiant jeudi : 

Il est neuf heures du matin. Par une belle journée d’Octobre, les invités se rassemblent devant les portes de l’historique Halle Freyssinet, savant édifice de béton, d’acier et de vitres conçu il y a un siècle de cela par le polytechnicien éponyme, et récemment transformé par l’iconoclaste Xavier Niel en incubateur de startups.

La journée s’articule autour de trois cycles de conférences, pensés comme une succession de courtes mais riches interventions : 

  • Ecosystem 

En ouverture, le dynamique médiateur Damien Gromier lance une série de réflexions visant à penser l’intelligence artificielle dans son écosystème. Se placer à l’échelle européenne tout en définissant une stratégie nationale, favoriser les alliances avec la Chine qui est en pleine expansion dans ce domaine, faire évoluer l’éducation en concordance avec les innovations du secteur… Le champs d’action est vaste afin d’implanter solidement l’IA dans notre environnement. 

  • Ai rethinking industry 

Comment l’intelligence artificielle peut-elle redéfinir l’industrie? Selon François Bonnard (Schneider Electric), encourager les échanges et les investissements des groupes dits « traditionnels » vers les jeunes entreprises orientées deep tech est un gage de réussite. Si les premiers temps de la collaboration peuvent s’avérer déstabilisants, ce partenariat est un facteur de disruptivité aussi bien du côté des startups que des industriels : l’esprit affranchi des premiers vient insuffler chez les seconds un vent de fraîcheur, tandis que les décennies d’expérience de ceux-ci apportent aux premiers une sagesse structurante. 

  • Ai and Society : impact risks and opportunities 

L’implantation de l’IA dans notre société n’est pas sans conséquences, qu’elles soient positives ou facteurs de risques. Le traitement des données ne doit pas s’effectuer à la légère, et la défiance que peuvent éprouver les Français vis-à-vis des deep techs et particulièrement du machine learning se justifie par un manque d’explications intelligibles par tous. Pour déconstruire ces peurs, il apparaît essentiel d’accompagner les collaborateurs vers une prise en main de leur carrière : il n’y aura pas moins d’emplois, mais il y en aura des différents. La reconversion sera un enjeu sociétal majeur des années à venir. 

Mettre la machine au service de l’humain, c’est ce que les « rising stars » s’attachent à réaliser, en libérant les collaborateurs des tâches rébarbatives afin qu’ils puissent se consacrer pleinement à leur valeur ajoutée et en leur permettant de prendre les rênes de leur projet professionnel.

Il est 18h30, le discours de fermeture s’achève sous un tonnerre d’applaudissements. Entrepreneurs et représentants de groupes, mais aussi chercheurs, développeurs, universitaires, etc., tous envisagent l’avenir de l’entreprise française sous l’angle de la Deep Tech.

Au terme de ces deux jours, xLearn sort grandi, enrichi d’idées et de rencontres.

Merci à France Digitale pour cet event!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page