Des connaissances inexploitées

On se rend compte aujourd’hui que les compétences sont de plus en plus pointues en entreprise et qu’il faut se former tout au long de sa vie. D’après les études il y 65% des emplois de demain qui n’existent pas encore aujourd’hui.

Pourtant les entreprises aujourd’hui n’exploitent pas suffisamment les connaissances qu’elles ont en interne et n’arrivent pas à motiver et retenir les bons profils, pour lesquels l’enjeu de développement des compétences est le facteur clé de motivation et satisfaction au travail.

Ajouté à cela l’avènement de la transition numérique et vous obtenez un changement de comportements qu’il faut apprendre à appréhender dans les sociétés de toutes tailles. Ce constat est autant valable dans les TPE que dans les PME en passant par les ETI.

Conserver ces experts dans l’entreprise permettrait donc de stabiliser les forces en présence.

Quelles conséquences si cette dimension n’est pas prise en compte ?

  • D’un point de vue collaborateur par des départs à la concurrence et / ou une démotivation du personnel.
  • D’un point de vue entreprise, par une gestion des ressources humaines orientée vers le recrutement et la formation de nouveaux collaborateurs en remplacement des “experts” et par l’accompagnement de collaborateurs moins impliqués dans l’exercice de leur fonction.

Fort de ces observations: c’est une croissance interne et externe moins importante. Et dans un monde actuel où l’information se répand très vite (internet et réseaux sociaux) c’est un mauvais signal qu’envoie l’entreprise auprès de ses actionnaires (recherchant la rentabilité) et de ses salariés (qui se demandent pourquoi l’entreprise n’arrive pas à retenir ses talents).

 

Alors, valoriser vos collaborateurs, faire les monter en compétences et leur permettre de partager leurs connaissances, c’est la stratégie à adopter pour la réussite à court et à long terme.

Haut de page